Brrrr !

Brrrr !


Based on the original work :



Brrrr ! est une sculpture sonore qui tente de faire entendre et mettre en espace le fruit de l’électricité.
La sculpture a une forme rayonnante, organisée autour d’un distributeur d’électricité câblé en dérivation situé au centre de la pièce entouré par une matrice de réfrigérateurs disposés au sol.
Le distributeur est relié aux réfrigérateurs par un faisceau de câbles-puissance qui traversent l’espace de bas en haut et forment une sorte d’arbre, mettant en scène le parcours des tensions électriques.
Le générateur de fréquences est réalisé d’une manière délibérément rudimentaire ; il est composé de quelques appareils électroménager courant et familier qui s’activent aléatoirement, chaque selon son réglage. La disposition dans l’espace permet au vibration de se répondre, se superposer, et ainsi de générer une composition sonore.
Les appareils utilisé utilisent l’électricité pour diminuer dans leur enceinte intérieure l’agitation moléculaire, et sont ici considéré comme des machines à inverser localement l’entropie de l’univers. Un cercle d’entropie négative est ainsi créé, entouré d’un tore hyper-entropique produit par les convecteur thermique des réfrigérateurs.
C’est dans cette zone où l’usure de l’univers est pour ainsi dire ralentie temporairement que le spectateur est invité à déambuler entre les frigo, de l’un à l’autre, et à expérimenter leurs frottements et combinaisons.
En réinventant un générateur de formes d’ondes low tech et obsolète à l’heure du tout numérique, cette sculpture s’incrit dans une réflexion sur l’histoire des techniques, et tente d’exprimer à sa manière un hommage au son analogique sans échantillonnage ni traitement, le bruit de l’électricité.-

Le dispositif : 16 mini-réfrigérateurs au fréon, 16 prolongateurs électrique triple toron à faible impédance, 6 répartiteur à éclipse 3 voies 16 ampères en dérivation et une source de tension alternative 50 Hertz 330 volts crète à crète (220V VRMS).

View of the exhibition “Gets Physical”, Gamerz Festival, 2014, Vasarely Foundation, Aix-en-Provence, FR